pma

Lettre à Josette 

Ma très chère Josette,

Tu as choisi de ne pas garder la vie

De ne plus avoir ces enfants.

De prendre le risque a l’aube de tes 40 ans  de ne jamais donner la vie.

La vie t’offrait ces 2 petites perles de vie. Si belles, si parfaites…

 

Et tu les feras enlever demain…

 

Je suis si triste.

J’étais déjà leur marraine. Je les aimais déjà….

Quelque chose maintenant nous séparera a jamais.

Ce choix.

Choisir en fonction de cette éducation sans partage.

De cet égoïsme.

De peur de ne plus pouvoir aller à la piscine.

De ne pas avoir envie de prêter ton temps. Ton argent.

( désolée il n’y a pas QUE ça… mais je suis abattue)(TU seras seule à les élever, sans TA maman et Avec ton père qui ne les veux pas ( pour l’istant). Et le père des enfants qui ne les veux pas trop NON plus, et toi TU voudrais un homme qui t’aime et te soutienne…. une famille….) ( comment ne pas désirer cela?)

Mais apres avoir essayer d’en avoir pendant 2 ans.

Et au moment où….

ne plus vouloir s’engager..
par peur de l’engagement et des contraintes surtout…

Je rêve que demain tu sautes de la table d’operation et tu rentres chez toi avec eux.
Mais j’ai compris aujourd’hui.
Que cela n’arrivera pas.

C’est ton choix mais je sais que tu vas être devastée.

Car ces jours ci tu n’as plus toute ta tête…

(Lettre qui reste dans mon coeur ce soir… apres avoir débattue toute l’après-midi avec elle…. elle a ses arguments et a le droit de les avoir. Mais je suis triste quand même. Je m’y était attaché…..)

LA vie est si précieuse…..

Publicités

23 thoughts on “Lettre à Josette ”

  1. La pauvre ! La décision a dû être très difficile… Mais personnellement, je pense qu’elle a fait le meilleur choix. Je ne pense pas qu’elle a réagi égoïstement. Car l’égoïsme aurait été d’avoir eu des enfants alors qu’elle n’aurait pas eu les moyens de subvenir à leurs besoins.
    Elle aurait pu accoucher sous X mais sincèrement, pour l’avoir vu de près, une grossesse gémellaire est très dure.
    C’est sûr, quand on ne peut pas avoir d’enfant, on se dit que c’est injuste. Mais je pense que Josette a surtout besoin de ton soutien en ce moment…
    Bisous

    J'aime

    1. Elle a les moyens financièrement. La vrai raison c’est qu’elle a envie d’avoir des enfants avec un homme aimant….. et on ne peut pas lui en vouloir pour ca…. mais ce qui est difficile c est qu’elle savait qu’elle ovulait. C était calculé. Si y en avait qu’un elle aurait certainement gardé…

      J'aime

      1. Ça me fout en boule de lire ça !
        Elle s’est pas posé la question avant si il l’aimait ou pas ?
        Et de lire si il y en avait eu qu’un elle l’aurait gardé … À ce rythme, celle qui veut une fille, avortera si c’est un garçon …
        OK, j’exagère peut être un peu mais M****, il y en a d’autres qui ont élevé des jumeaux seules, OK ça doit être très dur mais il fallait réfléchir et puis qu’on sait, le père pourrait très bien les assumer une fois nés, même si ils ne sont pas en couple.
        En tout cas, si avec ce qu’elle te fait endurer, me fait douter qu’elle se comporte en amie avec toi, en revanche, j’admire ton dévouement, ta compassion envers elle.

        Aimé par 1 personne

      2. C’est un peu ça qui me déplaît….
        pour mon dévouement c’est compliqué. Entre ma dernière FC, mon instinct maternelle, mon rôle d’ainée de famille nombreuse , mon rôle de marraine, la joie des naissances et mon avortement tant regretté, difficile de ne pas être touché.
        « Josette  » a su être tres présente pour moi quand j’allais mal…. elle n’a pas QUE des défauts…

        J'aime

    1. Merci, c est exactement ca. C est pour ca qu’hier je l’ai soutenu, écouté. Et que j ai déballé ma tristesse ici. Je lui ai dit que j’avais de la peine. Elle aussi en a évidement, mais elle en a assez dans son coeur pour que je lui rajoute mes reproches..je vais essayer d’être là pour elle mais ça va être un peu compliqué pour moi je l’avoue…

      J'aime

      1. je ne lui souhaite pas non plus, mais je vois autour de moi, les amies qui ont du passer par là, et ce même pour de très bonnes raison (lourds soucis financiers avec déjà des enfants etc) ont du mal à passer la culpabilité, les dates anniversaires etc… du coup je crains que ça soit compliqué pour ton amie.

        J'aime

  2. C’est normal que cela te bouscule, et tu vois les choses de ton point de vue, c’est normal aussi.
    Je ne dis pas que je ne penserais pas pareil, car je pense que si.
    Je suis bouleversée par une amie enceinte par accident, qui le garde par contrainte (l’histoire est compliquée, ces choix là se font à 2 et elle n’assume pas ce qu’elle veut / ne veut pas), que j’ai vu frôler le déni de grossesse (j’ai dû lui dire pendant 1 bonne semaine pour qu’elle comprenne, elle ne savait même pas que son Dr lui avait fait faire un TG sanguin!) + que j’ai vu ESPERER la FC (1 *chance* sur 4 dans les 3 premiers mois) – bien sûr elle ne l’a jamais dit, mais je le SAIS, je n’en ai aucun doute. Elle n’arrive pas à être positive de cette grossesse.
    Je la vois se diriger vers une vie qui la rendra malheureuse ; alors que je ne désire qu’une chose, c’est cette vie là.
    Au fond je lui en veux de ne pas vouloir de ce bonheur, et de l’avoir quand même, alors qu’à moi, il m’est refusé pour le moment. J’ai cette sensation qu’on (qu’elle) m’a *volé* mon tour alors que je sais au fond de moi que cela ne marche pas comme ça.
    C’est un peu pareil pour toi, non?
    Si cela peut changer quelque chose : dis toi qu’au moins tu ne vas pas la voir vivre comme un calvaire au quotidien ce que tu espères de tout ton coeur.

    J'aime

  3. Alors moi je suis désolée mais je suis très remontée.
    Ta Josette, elle n’a pas 15 ans pour avoir fait un enfant sans s’en rendre compte.
    C’était calculé, voulu, et après coup, parce qu’il y en a deux et que le père n’en veut plus elle avorte ????
    Si elle n’a pas eu la responsabilité de s’assurer que Monsieur le Papa était un homme bien, qu’elle est au moins la responsabilité d’assumer ses actes.
    Alors oui, il vaut mieux qu’elle avorte plutôt que de ne pas s’en occuper mais encore une fois, un enfant, des enfants en l’occurrence, ce n’est pas une fringue qu’on ramène au magasin car après coup, on en a plus besoin ou réellement envie ?
    Ça me fout en colère !!!!

    Aimé par 1 personne

  4. Ma foi… il vaut peut être mieux ça que de devenir mère mais ne pas s’occuper de ses gosses, disons qu’il valait peut être mieux s’en rendre compte maintenant que plus tard, même si ça fout les boules quand même…

    J'aime

  5. Difficile de lire ça… On est forcément touchée en tant que pmette. Difficile aussi de ne pas la juger pour cette décision car ces jumeaux c’est un si beau cadeau de la vie ! Elle a sûrement de bonnes raisons et n’a pas dû décider cela à la légère. Mais cela va être un traumatisme pour elle, et je ne parle pas des remords qu’elle pourrait avoir si elle se retrouve infertile du fait de son âge sans avoir eu d’enfant.
    Courage à toi Magique Diamant car cette histoire te touche d’encore plus près. Auras-tu la force de te soutenir et de la soutenir en même temps ? Dans cette situation, je crois que je me préserverais en priorité. Elle aura peut-être besoin de toi, mais toi aussi tu as besoin de soutien, ne l’oublie pas, ne te sacrifie pas.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce beau message. Je sais déjà que je n’aurai pas la force d’être très présente , j’ai donné beaucoup pour l’aider dans son choix et c’était déjà compliqué. Mais la, c est au dessus de mes forces. Je ne pourrai pas essuyer ses remords…. je pleure déjà mon ventre vide. Je ne vais pas pleurer le sien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s